Smar Jbeil

Liban | Comté de Tripoli

Visites : 2003, 2008


Toponymes connus

  • Smar Jbeil - سمار جبيل Arabic Contemp.

Description

Français

Histoire

A quatre kilomètres de la côte et du Boutron, se trouve la forteresse de Smar Jbeil, qui domine splendidement la mer du haut de son promontoire. Il s’agit là d’un petit château bien mystérieux dont on ne connaît à ce jour, ni le nom franc, ni celui de ses possesseurs, la seule – et bien maigre – présomption recevable étant de le placer sous la dépendance de Giblet ( Jbeil ) de par sa ressemblance onomastique mais aussi sa tour maîtresse – tout en bossages lisses – qui n’est pas sans rappeler celle du château des Embriac, en modèle réduit.

Ignoré par les chroniques et les glorieux faits d’armes, Smar Jbeil n’en reste pas moins digne d’intérêt en ce qu’il offre un précieux témoignage de ce que fut la colonisation franque dans les campagnes, le château servant ici de lieu déconcentré du pouvoir civil, administratif et fiscal, sans se limiter à un rôle purement stratégique et défensif. Smar Jbeil était donc un château " à échelle humaine", où l’on retrouve l’essentiel nécessaire à la vie d’une petite garnison : de la citerne taillée dans le roc ( alimentée par un ingénieux dispositif de recueil des eaux ), aux différents corps de logis autrefois adossés au donjon, sans oublier les auges ménagées pour le bêtes dans ce qui servait jadis d’écurie.

A noter en contrebas du château, la présence d’un ancien moulin à olives, ainsi que les vestiges du bourg castral, représenté surtout par une chapelle ainsi qu’une église datant de l’ère franque.