Quelques mots d’introduction

A l’heure où les relations internationales contemporaines prennent des accents de Guerre Sainte, l’évocation des Croisades entraîne souvent méfiance et suspicion. Ce site, loin d’être le siège d’un quelconque fanatisme ou de pulsions néocolonialistes comme pourrait le suggérer son nom, a simplement pour vocation de répondre au besoin ressenti chez tout passionné de cette période trouble – mais fascinante – de l’Histoire du Monde : celui de poser une image sur chacun des lieux magiques qui firent l’Orient des Croisades.

Cet Orient évanescent peut aujourd’hui être appréhendé sous l’angle des fortifications médiévales proche-orientales, patrimoine largement méconnu et s’échelonnant sur un vaste territoire, de la Haute Mésopotamie à la Mer Rouge. Certaines font palpiter le cœur par leur beauté souveraine, d’autres souffrent aujourd’hui de la main de l’homme, tandis que les plus oubliées disparaissent peu à peu dans une nature sauvage qui les engloutit. Quoi qu’il en soit, la plupart surplombent des paysages d’une grande et belle mélancolie, où parfois, les voix du passé reviennent, filtrant au travers des meurtrières, hantant les courtines et les voûtes…

Des forteresses ayyoubides aux places fortes franques, en passant par les citadelles-refuges arméniennes et les monastères fortifiés byzantins, ce sont plus d’une centaine de sites qui seront répertoriés ici, comme autant de reliques de ce rêve fou des Croisés que l’Orient préserve encore, témoins fidèles des passions et des excès des hommes.

Aux photos prises lors de nos pérégrinations, se grefferont petit à petit des plans, cartes d’accès, textes descriptifs et récits, qui seront signalés à chaque mise à jour. Prenez plaisir à vous perdre dans ces galeries, tous ces châteaux sont autant de mondes endormis réveillant l’imaginaire du passant, jusqu’à l’emmener au rivage des songes…

Rejoindre l’accueil